En fait, je n'ai jamais renoncé à ce blog!

je n'ai pas envie d'y renoncer, pas plus qu'à u-blog!

C'est un clandestin, Piaro est clandestin, il continuera coûte que coûte, vaille que vaille!

Piaro est là!